Nos spécialités

Aromathérapie

Aromathérapie

Une fausse perception

À cause peut-être de son préfixe « aroma », une perception courante veut que l’aromathérapie se résume à diffuser d’agréables odeurs juste pour le plaisir…

Or le suffixe « thérapie » indique bien qu’il s’agit d’une approche de soin – assez complexe, d’ailleurs – dont les essences aromatiques des plantes constituent la base.

L’appellation qui est devenue d’usage courant pour parler des essences aromatiques est « huiles essentielles ».

 

Un outils de la naturopathie

Comme méthode thérapeutique, l’aromathérapie figure parmi les outils-ressources de la naturopathie. On s’en sert contre plusieurs affections (toux, maux de tête, sinusite, asthme, problèmes digestifs, insomnie, fatigue, blessures sportives, pelade), mais selon les aromathérapeutes, son action la plus remarquable est de nature antiseptique (contre les bactéries, les virus, les champignons et les parasites). On s’en sert également pour l’hygiène des espaces intérieurs (prévention et traitement des maladies infectieuses), en soins esthétiques et pour la détente. On lui prête aussi une action bienfaisante sur le plan psychologique et pour contrer l’anxiété. Cependant relativement peu d’études scientifiques appuient ces applications.

Les huiles essentielles peuvent être utilisées par voie interne, externe ou aérienne.

 

Aromathérapie
Aromathérapie

Les vertus de l’aromathérapie

Le mode d’action des huiles essentielles se manifeste de différentes manières et montre une importante diversité.

Elles ont une activité directe sur les micro-organismes pathogènes (bactéricides, anti-virale, anti-fongique..) , sur plusieurs fonctions physiologiques particulières (elles peuvent par exemple avoir la même analogie structurale que les oestrogènes) et sur notre métabolisme (exemple : action sur notre système neuro-végétatif).

D’où de nombreuses vertus : antalgique, antispasmodique, anti-inflammatoire, cholérétique, cholagogue, anti-prurit, vermifuge.. en passant par hypotenseur et stimulant gastrique, etc…

 

L’aromathérapie selon les études scientifiques

Aromathérapie
Une étude de 2005 montre que l’huile essentielle de lavande agit comme un léger sédatif et favorise un sommeil profond.

En effet, 31 participants ont passé 3 nuits dans un laboratoire expérimental. La première nuit passée était destinée à s’adapter à l’étude.

Durant la 2ème nuit, de l’huile essentielle de lavande a été administrée dans l’atmosphère.

Lors de la 3ème nuit; il leur a été administré un placebo avec une vaporisation d’eau distillée dans l’air.

Ainsi, les mesures scientifiques des ondes cérébrales produites par le cerveau pendant le sommeil montrent que l’huile essentielle de lavande a augmenté le pourcentage de de sommeil lent et profond pour les hommes et les femmes, ainsi que le sommeil léger, et a fait régresser le sommeil paradoxal (REM sommeil).

De même, en 2008, l’efficacité de l’huile essentielle de lavande a été évaluée chez 28 patients atteints de démence modérée à grave, durant 4 semaines8. Les patients ont été placés au hasard dans un groupe expérimental recevant 3 fois par jour 2 gouttes d’huile sur les vêtements ou dans un groupe témoin sans traitement actif. Les résultats révèlent un effet positif en faveur de l’aromathérapie en ce qui concerne l’agitation et les symptômes neuropsychiatriques.

En 2000, une revue systématique, incluant 6 études cliniques aléatoires, conclut que l’aromathérapie semblait avoir un effet bénéfique sur la réduction à court terme de l’anxiété. Depuis, d’autres études cliniques aléatoires ont évalué l’efficacité de l’aromathérapie pour diminuer l’anxiété et améliorer l’humeur de personnes hospitalisées ou devant subir un stress important. Leurs conclusions vont dans le même sens.

Une petite étude préliminaire réalisée en 2005 montre que l’huile essentielle de lavande, appliquée par massage, pourrait être un traitement efficace contre l’insomnie légère.

Pendant 4 semaines, 10 patients souffrant de troubles du sommeil se sont massés avant le coucher, en alternant d’une semaine à l’autre soit avec un traitement actif (huile d’amande douce et huile essentielle de lavande), soit avec un placebo (huile d’amande douce). Les résultats révèlent une tendance vers une meilleure qualité de sommeil chez les patients s’étant massés à l’huile de lavande.

www.passeportsante.net

Omicle
Rue Chantemerle 4
2738 Court

079 251 10 43

Une questions ?

13 + 6 =